100 ans
de savoir-faire

Le Lit National, c'est avant tout un esprit. Issue d'une longue histoire, la maison familiale a su garder son identité et son authenticité. Nos valeurs reposent sur le travail amoureux d'artisans au service de vos nuits. 

1909 • Fondation de la société

François Péjaudier, né en 1885, est le fondateur du Lit National. Fils de petits cultivateurs du bourbonnais, il se retrouve orphelin à 15 ans. Le Certif' pour seul bagage, il monte à la capitale et devient apprenti chez Pygmalion, au rayon literie. Cela l'inspire et s'accompagne de réussites : en 1909, il fonde sa propre entreprise.

1920 • L'invention du Lit National

Les tranchées de la Première Guerre mondiale, la médaille militaire, le retour à la paix puis l'effort de reconstruction national... François Péjaudier imagine et dépose un nom qui fera sa renommée : «Le Lit National» qui désignait alors un modèle de lit en cuivre.

1924 • Les Usines Nationales de Literie

En 1924, sont inaugurés de vastes ateliers de fabrication au 7 rue Baudin dans la commune du Pré-Saint-Gervais. Baptisés « usine moderne électrique », ils sont tournés vers l'avenir et le progrès en marche.

1934 • La légion d'honneur

Après dix ans de travail, sa réussite sociale est reconnue. En 1934, François Péjaudier, qui dirige huit magasins (dont celui du Trocadéro, inauguré en 1928), est fait chevalier de la légion d'honneur. Il célèbre l'évènement en invitant tous ses employés en Normandie pour un dimanche convivial.

1939 • La guerre : les années noires

Dépression économique, guerre, occupation et captivité de son fils … Le fondateur, François Péjaudier, s'éteint en 1941. Le Lit National tourne au ralenti en attendant des jours meilleurs.

1945 • La renaissance

Lorsque son fils Georges est libéré, il s'attelle immédiatement à la reconstruction. En dix ans, il renoue avec les racines de l'entreprise de son père et privilégie la qualité : le Lit National devient haut de gamme. Entre intimité, douceur nocturne et convivialité, la maison familiale renaît.

1958 • L'invention du Duo-Rêve

« Dormir ensemble, chacun dans son lit. » L'apparition du Duo-Rêve fait l'effet d'une petite révolution. Symbole du nouveau Lit National, il associe le confort indépendant, l'accroissement des dimensions de couchage et le sur-mesure.

1964 • Les nouveaux ateliers du Pré-Saint-Gervais

Suite à un incendie ravageur, de nouveaux ateliers sont édifiés sur le site original du 7 rue Baudin où les meilleurs artisans (menuisiers, tapissiers, matelassières et couturières) se transmettent depuis leur irremplaçable savoir-faire.

Les années 80 • Haute literie et décoration

Le Lit National  se développe et innove tout en continuant à voguer sur l'air du temps  : ouverture d'un nouveau magasin 89 avenue Kleber en 1974, dédié à la décoration, rénovation du magasin historique du Trocadéro et création d'un salon d essayage.  La Haute Literie devient « la Haute Couture de vos nuits. Car dans une chambre, on ne fait pas que dormir. »

XXIème siècle • L'aventure continue !

Toujours farouchement indépendant, le Lit National franchit le cap du nouveau siècle avec la troisième génération. Hervé, fils ainé de Georges rejoint l'entreprise en 1993, sa soeur Christine devient Directeur Général en 1998 perpétuant ainsi l'histoire et le savoir-faire familial sans renoncer aux valeurs de leur grand-père. Christine Péjaudier innove dans le respect du sur-mesure et du haut de gamme et intègre les notions de développement durable aux process de fabrication et à l’éthique de l’entreprise. La quatrième génération pointe le bout de son nez... la relève est assurée !

Papier à lettre - 1923

La grande affiche - 1923

Ouverture du Trocadéro - 1928